Les bases d'un bon financement...

La création d'entreprise n'est pas toujours de tout repos. Souvent, l'entrepreneur dispose de fonds pour mettre en place son projet, mais pas toujours pour poursuivre. Aussi, la plupart du temps, lui est-il indispensable de recourir a une source de financement complémentaire. Encore faut-il CONNAITRE OU S'ADRESSER...  



Comment réussir à trouver
le bon financement pour se lancer ?


Le préalable requis pour la création d'entreprise est bien entendu la disponibilité des fonds. Ces derniers suffisamment larges pour couvrir les imprévus tel le retard des paiements des clients pour les prestations effectuées. A l’inverse, les fournisseurs eux, n’accordent que peu ou pas de délais de paiement : ils exigent le paiement à la commande ou à la livraison. Ainsi, en cas d'insuffisance de fonds de roulement, l'entreprise se trouve rapidement dans une situation délicate. Pour parvenir à fonctionner et pallier à ce problème, une source de financement est donc indispensable.
Mais obtenir un prêt n’est pas évident. Un business plan doit être minutieusement élaboré, en présentant tous les atouts de l’entreprise, les prévisions de dépenses et surtout celles des recettes. Il doit comporter entre-autre, les éléments suivants :

  • • étude de marché ;
  • • étude de la concurrence ;
  • • la stratégie de l'entreprise ;
  • • les prévisions financières.

Pour augmenter les chances d’aboutir à un résultat positif, il est indispensable de s’entourer de professionnels spécialisés dans ce type de dossier afin d’éviter les habituelles erreurs conduisant à l’échec... Le business plan présenté à l'établissement de crédit devra être crédible et réaliste. Il sera la clé de voute de la réussite de la demande de crédit auprès de l'établissement financier.
Les offres des établissements financiers sont multiples. Difficile pour les personnes non initiées, de s’y retrouver.

Aussi, est-il très judicieux de faire appel à des professionnels tels que les courtiers en immobilier comme le site boursedescredits.com.

Leur analyse comparative aidera à comprendre la complexité du dossier.



Bien analyser les différents moyens de financement


Il est possible d’éviter l’appel aux établissements de crédits, lesquels appliquent parfois des taux très élevés. L'investisseur dispose d'autres moyens pour financer son projet.

D'abord, il existe le « love money ». Ce type d'emprunt est contracté auprès de la famille ou d’amis proches. En général, le « love money » est accordé à l'emprunteur, plus par amitié que par le souci de retour sur investissement. C'est un moyen de financement rapide et pratique dans la mesure où la relation de confiance n'est plus à créer. Par contre, il peut générer des tensions dans le cas où les modalités de remboursement ne sont ni claires au départ, ni respectées par la suite.

Autre moyen très en vogue : le crowdfunding. Il consiste en la mise en relation d'investisseurs et de créateurs d'entreprise en testant ainsi la viabilité du projet à travers l’intérêt qu'il suscite, mais surtout, de financer le projet parfois peu abouti. Toutefois, ce financement participatif nécessite du temps quant à sa mise en place, notamment, en terme de communication.

Complément d'information :
Bourse des crédits immobiliers


Mentions légales

Editions Juridiques Pratiques
111, avenue Victor Hugo
75784 Paris Cedex 16
Contact @ : rédaction
Siret : 51051566100013
APE : 5813Z
Directeur de la publication
John Martial

Hébergement
OVH
SAS capital de 10 059 500 €
2, rue Kellermann
59 100 Roubaix

Réseaux sociaux

montermonentreprisefacebook

Infos

controlefiscal

statutsdesci

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer éventuellement des contenus adaptés à vos centres d’intérêts.